Marie-Claude Molnar


Marie-Claude Molnar (Crédit photo : André Leclair)


Happée par un automobiliste qui roulait à grande vitesse en juillet 2005, la survie de Marie-Claude Molnar tient du miracle. Victime d’un traumatisme crânien, d’une amputation partielle des deux bras, de multiples fractures dans une jambe ainsi qu’un trouble cognitif; Marie-Claude Molnar a déjoué tous les pronostics, devenant même l’une des meilleures paracyclistes canadiennes de l’histoire.


En raison de son accident, la Longueuilloise n’a pas le même niveau d’énergie que ses semblables. Marie-Claude Molnar s’est mise au paracyclisme sur route il y a maintenant plus de 15 ans. Son plus grand fait d’armes remonte aux Jeux paralympiques d’été à Londres en 2012. La Québécoise a décroché la médaille de bronze lors de l’épreuve du contre-la-montre individuel dans la catégorie C4 à Londres.


La représentante de l’unifolié canadien s’est distinguée l’an dernier en mettant la main sur le maillot arc-en-ciel de championne du monde. Comme si un maillot n’était pas suffisant, elle en a ajouté un deuxième lors du même événement. Elle a donc quitté le Portugal avec deux titres mondiaux à l’issue des Championnats du monde de paracyclisme sur route UCI qui se tenaient au Portugal du 9 au 13 juin 2021.