Les Championnats du Monde Route Paracyclisme UCI 2022 à Baie-Comeau sont officiellement débutés

Baie-Comeau, 10 août 2022 – Après une attente de trois ans depuis la dernière compétition internationale de paracyclisme sur la Côte-Nord, la Ville de Baie-Comeau sera le théâtre des Championnats du Monde Route Paracyclisme UCI 2022 du 11 au 14 août 2022. Au total, ce sont 265 athlètes et environ 500 accompagnateurs qui ont fait le voyage afin de prendre part à la plus importante compétition internationale. Les nouveaux champions du monde seront couronnés cette fin de semaine pour l’occasion.

« Nous sommes très heureux d’accueillir l’élite mondiale du paracyclisme ici à Baie-Comeau. La venue des paracyclistes chez nous est devenue une tradition au fil des ans. Pour la troisième fois de son histoire, Baie-Comeau reçoit les Championnats du monde. C’est fantastique pour la communauté ici d’avoir un tel événement », a lancé Christine Brisson, directrice de Gestion SPACT.

La venue des Championnats du Monde Route Paracyclisme UCI 2022 engendre des retombées économiques majeures évaluées à quatre millions de dollars (4 M$) pour la région de Manicouagan et environ 6,5 millions de dollars pour l’ensemble du Québec.

« Pour nos restaurateurs, nos entreprises locales, nos hôteliers et la région, l’apport sur le plan économique est colossal. Ça fait vraiment une grande différence pour nous », a fait valoir le maire de la Ville de Baie-Comeau, Yves Montigny.

Les défis ont été nombreux pour l’organisation au cours des 10 derniers mois. La logistique liée au transport, trouver le nombre de chambres d’hôtel requises, planifier le service d'environ 5 500 repas sur une semaine ; voilà une partie des défis rencontrés par l'organisation.

Un terrain de jeu apprécié par les athlètes

Outre les élus des différents paliers gouvernementaux et les dignitaires présents lors de la conférence de presse, le directeur de l’équipe de France et ancienne vedette du paracyclisme, Laurent Thirionet, a parlé de l’importance et l’affectation portée à l’endroit de la région de Baie-Comeau.

« Quand nous avons vu le calendrier en début d’année, nous étions heureux de savoir que les Mondiaux étaient à Baie-Comeau. Je suis venu en 2010 comme athlète, puis comme classificateur en 2013 et maintenant comme manager de l’équipe de France, c’est toujours un plaisir de venir à Baie-Comeau. Nous avons de grands objectifs cette année. Nous espérons faire le plein de médailles même s’il faudra payer des frais à l’aéroport », a-t-il lancé à la blague lors de la conférence de presse.

Parmi les athlètes qui porteront les couleurs de la France, certains auront une véritable chance de mettre la main sur un maillot arc-en-ciel lors de ces Mondiaux, le champion paralympique de la course en ligne dans la catégorie H2 (vélo à mains) à Tokyo, Florian Jouanny, fait partie du lot.

Triple médaillé aux plus récents Jeux paralympiques, le délégué français a affirmé qu’il a pour objectif de repartir en France avec minimalement un maillot de champion du monde. Ce dernier participera à l’épreuve du contre-la-montre individuel et de la course en ligne chez les H2, puis il portera les couleurs de la France lors du relais par équipe, prévu vendredi en fin d’après-midi.

Légende vivante des sports paralympiques, le Suisse Heinz Frei a partagé une anecdote marquante de sa vie survenue en 1980. Cette année-là, Heinz Frei avait fait un périple à Montréal pour assister à un match de hockey entre le Canada et la Russie de la série Coupe Canada. Par un pur hasard, il avait aperçu un athlète en fauteuil roulant lors du prestigieux Marathon de Montréal qui avait lieu dans les jours suivants. Ce fut le premier déclic pour lui. Sept ans plus tard, en 1987, Heinz Frei remportait le Marathon de Montréal devant la légende André Viger.

Avec une récolte de 35 médailles paralympiques depuis les Jeux paralympiques de Los Angeles en 1984, le Suisse sera en action dans la catégorie H3 cette fin de semaine.

La Québécoise Marie-Claude Molnar défendra ses deux maillots de championne du monde acquis à Cascais, au Portugal, en juin 2021. L’athlète de Longueuil participera aux épreuves du contre-la-montre individuel et de la course en ligne chez les C4. Pour elle, cette compétition sera sa dernière à Baie-Comeau, puisqu’elle a annoncé qu’elle prendrait sa retraite à la fin de la saison en cours (2022).

« Après 13 ans de compétition à l’échelle internationale, je suis reconnaissante de l’accueil réservé ici à Baie-Comeau. Ce fut un honneur pour moi de venir ici depuis 2010. Je suis vraiment heureuse de boucler la boucle ici », a-t-elle partagé les yeux humides devant les médias.


Point de contact Carl Vaillancourt (450) 518-2299

cvaillancourt@fqsc.net


Source : Carl Vaillancourt Comité organisateur